LORIOL

1 2 3 4 5 6

La Classe 2021 est toujours là !

24/01/2022

La Classe 2021 est toujours là !

En raison de la crise sanitaire, la classe 2021 n'a malheureusement pas pu défiler en tant que classard. Mais ne se laissant pas abattre, Clarisse, Léna et Camille ont décidé de quand même se retrouver cette année et de créer leur quartier nommé "les Duchampions", un clin d'œil à leur Roi et leur Reine. Ces jeunes loriolaises ont pour cela demandé de l'aide à 4 autres anciens classards. Ensemble, ils vont donc participer à la fête 2022 afin de pouvoir ENFIN défiler aux côtés d'Eric et Ingrid Duchamp, qui deviennent cette année Bacchus. Ce petite char sera d'ailleurs d'un "bis du Bacchus", mais on en saura pas plus ! La Royauté est venu encourager ce jeune groupe plein de dynamisme et qui n'a qu'une envie : que la fête reprenne comme avant !

La tournée des quartiers a repris

16/12/2021

La tournée des quartiers a repris

Après 2 années de repos forcé, la nouvelle Royauté des Bouviers vient de débuter sa tournée des constructeurs de chars. Même si la plupart des chars ont été conservés, les différents quartiers recevront cette année encore nos Rois et Reines pour partager un moment de convivialité avant le grand défilé du mois de mars. Ces visites ont débuté ce vendredi 10 décembre chez les Fondus.  Le couple Royal Stéphanie et Vincent Dumas, les Dauphins Mélanie et Philippe Pinet et des Bacchus Ingrid et Eric Duchamp se sont rendus au local pour découvrir un magnifique sujet inspiré du célèbre jeu vidéo Fortnite. Les Fondus, composés d'une quinzaine de personnes, étaient eux aussi très heureux de se retrouver et de pouvoir enfin terminer ce char qu'il présenteront pour le centenaire des Bouviers les 27 mars et 2 avril prochain. A quelques jours de Noël, cette bande de joyeux lurons avait sortie pour l'occasion leurs plus beaux chapeaux de Père Noël. Après cette visite au hangar, tous se sont retrouvé chez Christine et Thierry Duc autour d'un délicieux apéritif fait d'huîtres, foie gras, verrines et bûches de Noël maison.

Les Bouviers partent en vadrouille

03/10/2021

Les Bouviers partent en vadrouille

Après avoir été privés de rallye l'an dernier à cause de la crise sanitaire, les membres du comité des Bouviers et anciens Rois et Reines se sont retrouvés avec plaisir ce dimanche 3 octobre pour ce grand jeu amicale qui lance la saison des Bouviers. La journée a débuté par un petit déjeuné copieux chez le couple Royal Eric et Ingrid Duchamp. Avant de pouvoir prendre le départ, la trentaine de participants, répartis en équipe de 3 ou 4 personne, a ensuite du réaliser une épreuve avec des petits camions, en référence au métier du Roi. Le circuit ponctué de nombreuses énigmes a conduit les voitures jusqu'au restaurant "La Fontaine Minérale" à Pont de Barret, où tout le monde était attendu pour le déjeuner. Même si certains ont eu du mal à trouver le point de chute, les concurrents ont tous apprécié ce parcours préparé cette année par Sylvain, Christina, Séverine et Laëtitia. C'est l'équipe composée d'Ingrid Duchamp, Julie Sanchez, Thierry Duc et Jacky Souchier qui a finalement remporté le plus de points et monte sur la première marche du podium. La journée s'est ensuite terminée comme le veut la tradition par une soupe à l'oignon offerte par le couple Royal. 

Cacou nous a quittés

11/04/2021

Cacou nous a quittés

Le comité des Bouviers de Loriol vient d’apprendre avec beaucoup de tristesse le décès de Marc Sabatier, dit « Cacou »,  à l’âge de 82 ans. Outre son implication dans le monde du rugby, Cacou s’est également engagé dans l’organisation de la fête des Bouviers de Loriol dès le début des années 70. En 1974, il accepte d’être Roi de la fête aux côtés de son épouse Michèle, dit « Cacounette», disparue en 2012. Puis, en 1978, il devient président du comité des Bouviers (poste qu’il occupera jusqu’en 2014), avant de créer dès 1979, la fédération des comités des fêtes Drôme Ardèche avec ses amis des comités voisins. Cacou était très attaché à son corso qu’il considérait comme le plus beau ! Grand organisateur et initiateur de projets, il pouvait compter sur « son » comité pour mettre en œuvre toutes ces idées. C’est ainsi qu’au fil des années, il fait grandir la fête et l’a fait connaître bien au-delà de Loriol, tout en faisant bien attention de toujours respecter les traditions. Un personnage au fort caractère qui a su concilier avec brio son métier de chef d’entreprise et son engagement dans le monde associatif. Merci Cacou. Vive la fête ! Vive les Bouviers !